Faisions des déchets organiques une source de biogaz
Et si nous faisions de nos déchets organiques une source de biogaz ?

Faisions des déchets organiques une source de biogaz

Ce n’est un secret pour personne, nous produisons trop de déchets (environ 3,4 à 4 milliards de tonnes par an). Le comble c’est que nous ne savons pas quoi en faire. Les jeter à la mer ? Les poissons et toutes les espèces aquatiques en souffrent déjà trop. Les brûler ? Mais avec l’émission de CO2 qui détruit de jour en jour notre couche d’ozone protectrice, n’y pensons même pas ! Et pourtant, si aucune mesure n’est prise, cette quantité considérable de déchets va impacter sur l’environnement. Heureusement, des chercheurs ont fait travailler leurs méninges et ont découvert l’existence d’énergie renouvelable permettant de réutiliser les déchets organiques, dans le but de produire du biogaz, une énergie obtenue à partir des déchets organiques recyclés.

Mais concrètement, qu’est-ce qu’ un déchet organique?

Que ce soit dans les espaces publics (dans le jardin, dans la rue… ) ou privés (à la maison, au bureau …), nous voyons constamment des déchets, mais rares sont ceux qui pensent ou sont capables de les trier. C’est assez compréhensible sachant que la catégorisation des déchets est assez chronophage. Elle peut varier selon le producteur du déchet, les propriétaires ou le secteur de production. Trop compliqué en effet et les non-spécialistes risquent de s’y perdre.

Il existe pourtant une catégorisation simplifiée en deux groupes qui permet d’identifier facilement les déchets et qui va permettre d’identifier les déchets recyclables pour fournir de l’énergie : les déchets organiques et non organiques. Le premier groupe rassemble les produits vivants ou ce qui en reste (les épluchures de légumes, le marc de café, le riz …) tandis que le deuxième groupe rassemble les matières inertes déjà utilisées (papier, plastique, métal …). Seules, les matières organiques que nous considérons comme déchets peuvent être recyclées et produire de l’énergie.

En d'autres termes, nos déchets ménagers sont des déchets organiques
En d’autres termes, nos déchets ménagers sont des déchets organiques

Déchets organiques recyclés, comment ça ?

Eh oui, les déchets organiques que nos produisons à partir de nos activités : de la production à la consommation,du secteur agricole au secteur tertiaire ne vont pas se transformer tous seuls. D’autant plus que leur quantité ne cesse d’augmenter, toutes ces activités génèrent inévitablement des produits en fin de vie. Il faut suivre un processus de transformation des déchets organiques appelés «le recyclage» pour produire de l’énergie. À partir des déchets organiques, le processus consiste à fermenter les matières organiques dans un appareil appelé «biodigesteur», de manière à produire du biogaz.

Rappelons-nous que la fermentation est un phénomène biochimique qui permet de dégrader les matières organiques en transformant le sucre en alcool. Le phénomène se réalise seulement dans un endroit privé d’air, d’où le biodigesteur.

Voici donc l'appareil qu'on appelle "biodigesteur", permettant de transformer les déchets organiques en biogaz
Voici donc l’appareil qu’on appelle « biodigesteur », permettant de transformer les déchets organiques en biogaz

Le biogaz fait partie de la biomasse, une des cinq énergies renouvelables. Comme nous l’avons vu dans l’introduction aux énergies renouvelables, la biomasse est l’énergie produite à partir des matières vivantes (bois, résidus végétaux… )

Utiliser le biogaz à quel profit ?

À l’instar des autres types d’énergies renouvelables, le biogaz est une énergie propre et durable. Il est propre parce que son exploitation ne produit aucune émission de CO2 et lutte ainsi, contre la hausse de la température qui, depuis quelques années, déstabilise le climat mondial. De la partie nord au sud du globe, la chaleur de l’été se fait de plus en plus insupportable pour les espèces vivantes, l’hiver plus glacial, les pluies incessantes, sans oublier la fonte des glaciers, une situation alarmante que l’on ne saurait ignorer. La durabilité de l’énergie biogaz réside dans ses ressources. Avec toutes nos activités, on peut en être sûr que nous disposerons toujours et à jamais des déchets organiques pour produire cette énergie.

Il est plus que temps de penser au changement climatique !
Il est plus que temps de penser au changement climatique !

Au-delà de ces enjeux climatiques, quelques billets sont également misés. Le biogaz est plus pratique comparé aux autres énergies surtout pour les besoins ménagers. En comptant sur nos déchets de tous les jours, plus aucun soucis à se faire sur l’approvisionnement en énergie ! Il suffit d’installer un biodigesteur à la maison. L’installation d’un biodigesteur se fait en dix jours maximum, histoire de bien s’assurer qu’aucune entrée d’air n’est possible et que l’appareil est prêt à l’utilisation. L’énergie peut alimenter tous les appareils à la maison: fer à repasser, cuiseur à riz, ampoules…

Cependant, quelques règles s’imposent, nous ne pouvons pas bénéficier des déchets organiques sans cultiver quelques légumes et arbres. Consommer plus et produire moins nous mènera à notre propre perte. Alors c’est aussi un appel, «cultivons quelques choses sur notre bonne vieille terre, nous en sortirons tous gagnants».

Notre besoin en énergie est insatiable, rien d’étonnant. Mais, en sommes nous bien conscients ? Car la source d’énergie que nous avons longtemps exploitée se tarit. Le pétrole ne pourra pas nous satisfaire éternellement, il est évident qu’on doit utiliser une autre source d’énergie disponible comme les déchets. De toute façon, nous ne risquons pas d’en manquer. Elle est exploitable à long terme, nous permet à la fois de mettre quelques billets de côté, mais également d’être bienveillants envers notre environnement. Alors pourquoi ne pas adopter nos déchets organiques en tant que source d’énergie ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu