PAESFA: l’Afrique vers un usage quotidien de l’éthanol
PAESFA: l'Afrique vers un usage quotidien de l'éthanol

PAESFA: l’Afrique vers un usage quotidien de l’éthanol

Dans un monde où la modernité et l’évolution technologique tendent de plus en plus vers les énergies renouvelables, l’Afrique en tant que continent en voie de développement se doit de s’allier à ce mouvement. Le charbon de bois a depuis toujours été la principale source d’énergie de cuisson dans les foyers africains. C’est pourquoi, le PAESFA ou Pan African Ethanol Stoves and Fuel Alliance, milite pour l’emploi de l’éthanol.

Quelques mots sur le PAESFA

Comme je l’ai dit précédemment, PAESFA est l’acronyme de Pan African Ethanol Stoves and Fuel Alliance, une association qui lutte pour la préservation de l’environnement et l’usage du biogaz en Afrique.

Le principal but de cette organisation est de mobiliser toute l’Afrique à faire usage d’énergie verte pour ainsi, favoriser l’essor économique et social de toutes les nations du continent. Un travail colossal qui n’est pas de tous repos pour les membres, surtout dans des pays où les méthodes archaïques et traditionnelles sont tellement ancrées dans l’esprit des gens.

Ceci étant, cette plateforme met tous les moyens en œuvre pour un objectif commun : « l’usage de l’éthanol au quotidien pour substituer le charbon de bois ». Le PAESFA regroupe, actuellement 12 pays du continent africain, à savoir : le Mali, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, Madagascar, le Burkina Faso, le Kenya, l’Éthiopie, la Tanzanie, le Mozambique, le Rwanda, le Nigeria et le Ghana.

Logo du PAESFA, une plate-forme pour l'usage de l'éthanol
Logo du PAESFA, une plate-forme pour l’usage de l’éthanol

Une première femme Présidente

Les membres du PAESFA ont choisi leur président lors du forum « Global Alliance pour les réchauds et combustibles propres » qui s’est déroulé du 5 au 8 février dernier au Ghana. Vous vous demandez pourquoi je parle d’un événement qui s’est tenu il y a des mois ? Tout simplement pour promouvoir la femme, une femme.

En effet, lors de ce sommet, Mialy RAJOELINA a été élue Présidente du PAESFA. Je note que cette dernière est la première dame de Madagascar et présidente fondatrice de l’association Fitia. Lors de ce forum, Mialy RAJOELINA, accompagnée de son association, a voulu initié l’Afrique à l’usage de l’éthanol afin de substituer le charbon de bois dans les foyers africains.

Je peux dire que le projet a attiré l’engouement de plus d’une personne, d’où l’élection de Mialy RAJOELINA au titre de Présidente du PAESFA. Cela a été un grand jour pour tout le continent africain et le PAESFA puisque la première dame malgache est la toute première femme à avoir été promue à un poste de cet envergure.

Lors de son discours inaugural, la Présidente du PAESFA a réitéré sa volonté d’assoir une économie durable et prospère en Afrique à travers l’usage de l’énergie renouvelable.

« Osons exprimer que nous avons une seule vision et parlons d’une seule voix pour l’avenir de l’Afrique» dixit Mialy RAJOELINA

Mialy RAJOELINA, première femme Présidente du PAESFA
Mialy RAJOELINA, première femme Présidente du PAESFA

PAESFA, par une Femme, pour les Femmes

Saviez-vous que des millions de femmes et d’enfants meurent chaque année de maladie respiratoire due à la fumée dans leurs maisons en Afrique ? Incroyable ! Et là vous vous dites, qu’elle fumée ? À titre de rappel, le charbon de bois est l’énergie de cuisson la plus utilisée en Afrique. Ce qui signifie que pour faire la cuisine et réchauffer leurs foyers, les Africains utilisent essentiellment du charbon de bois. Une technique déjà oubliée dans les pays développés ( ;-( ).

C’est de surcroît pour lutter contre ces pertes humaines que Mialy RAJOELINA s’est investie dans la promotion de l’éthanol pour un usage quotidien dans les foyers africains. Elle se veut également être un modèle pour promouvoir le potentiel entrepreneurial féminin.

Ainsi, PAESFA souhaite mettre en place des millions de réchauds à l’éthanol dans toute l’Afrique. Mais surtout, créer des entreprises de production d’éthanol pour faciliter l’accès des jeunes à l’emploi et valoriser le leadership féminin.

En tout cas, je souhaite de tout coeur que le PAESFA atteigne ses objectifs.

-> Voir aussi: Biogaz en Afrique, sa place et le potentiel des jeunes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu